Une discussion s’engage entre ces 7 personnes.

Leur point commun? Ils ont choisi la JAZZ e:HEV et nous donnent les raisons de leur choix, ici:

• Avec quel véhicule te déplaçais-tu avant?
  • Gilles: Une autre Hybride (Toyota Prius 3) et un autre avant aussi (Toyota Prius 2)
  • Italiano: Avant la Jazz 4 je me déplaçais en SUV Fiat 500 X c’était un diesel assez performant, j’appréciais sa position de conduite haute. Au prix du litre de gazole d’une époque pas si lointaine ma consommation d’établissait à 5,4 L/100 tous parcours confondus. Avec ma fin d’activité et n’ayant plus à faire ses trajets quotidiens pour aller travailler j’ai songé qu’il était temps de la remplacer.
  • spifoo: J’avais une Renault clio 1.2TCE
  • route66: Une Honda JAZZ 2 hybride de 2011 qui est toujours en fonction
  • Nicolas: Megane 4 Estate 1.3 Tce EDC (Boîte auto)
  • Bonagva: Mazda6 break 2.2 Skyactiv-D (2013) mais je l’utilise toujours.
    Sinon, j’ai aussi une Civic 6 1.6 Vti Type-S (1998) que je suis en train de remettre en état.
  • garfield: Une Peugeot 2008 (1ère génération, phase 2) essence Puretech 110.
    Choisie pour ses grandes qualités :
    compromis encombrement/habitabilité avec notamment un coffre très pratique pour une petite famille 2 adultes/2 enfants
    compromis performances/consommation, le petit 3 cylindres suralimenté ne force jamais et peut être très sobre (conso autour de 5l/100km hors autoroute, hors ville)
    bon équipement en version Allure

• Alors et vous tous, qu’est-ce qui vous a amené à l’hybride ?
  • Gilles: L’âge aidant j’ai tout naturellement voulu passer à une conduite plus apaisée. L’hybride associé à une transmission à variation continue (même si la techno est différente entre Toyota et Honde) est parfait pour ça
    Le coté high tech m’a séduit aussi
  • Italiano: Mon cahier des charges était relativement simple : il me fallait une voiture aussi économique en carburant, pas aussi grande car mes déplacements seraient urbains et péri urbains. Je lorgnais déjà depuis un moment vers un véhicule hybride. A l’époque j’ai interrogé mon vendeur FCA mais la gamme était mal adaptée à mes souhaits. Entre une Fiat Panda hybride ( mais si peu..) légère, une Fiat 500L GPL qu’ils venaient d’arrêter, un Renegade que je trouvais trop massif et trop cher et une Fiat e500 qui venait juste de sortir mais sur laquelle aucune remise m’était consentie.
    Suzuki était aussi au cœur de mon intérêt : la Baleno vieillissante mais très économique en hybride et la Swift mais l’habitabilité n’était pas au top. Enfin Honda me faisait de l’oeil avec sa Jazz dont la ligne conventionnelle finalement assez monospace me séduisait.
    Mon voisin avait une Toyota Prius et il me vantait régulièrement ses avantages : silence, confort et économie. La Prius était pour moi un paquebot assez démodé sur sa ligne et la Yaris semblait me convenir.
  • spifoo: Désir d’avoir une voiture plus vertueuse (économie de carburant et moins de rejet de CO2)
  • route66: Pour la JAZZ 2 hybride, les 2000 euros en 2011 qui m’ont permis d’avoir: la boite auto , les sièges cuir, les sièges chauffant et le toit pano pour le même prix que la 2 essence
  • Nicolas: L’hybride était pour moi synonyme de silence, de confort de conduite et de sobriété à la pompe.
  • Bonagva: Je voulais partir sur une électrique mais l’autonomie/prix n’était pas satisfaisant et comme je voulais absolument réduire ma consommation et que la Jazz venait de sortir …
  • garfield: Je trouve le concept terriblement intelligent, à savoir : ne pas utiliser le moteur thermique dans les plages de fonctionnement où il est le moins efficient, récupérer l’énergie perdue en décélération pour se relancer ensuite. En 2006 j’ai essayé une Prius 2 et depuis, j’avais envie (mais pas forcément les moyens) d’acheter une hybride adaptée aux besoins de ma famille.

• Pourquoi avoir choisi la JAZZ e:HEV?
  • Gilles: Mes souhaits étaient assez simples :
    * hybride
    * petit gabarit
    * fiabilité
    Cette Jazz a été annoncée pile poil au moment où je commençais à envisager de me séparer de ma Toyota (pour la refiler à ma belle-fille)
    La seule concurrente correspondante était la Yaris, mais j’ai un a priori défavorable pour un moteur 3 cylindres, et l’intérieur est bien plus étriqué, et austère aussi
    Comme la Jazz cochait toutes les cases, je n’ai pas eu beaucoup à réfléchir
    En plus j’ai au pas mal de Honda dans ma jeunesse, j’aime bien là marque.
  • Italiano: La Jazz e:HEV venait juste de sortir à la fin de cet été 2020, je me gavais des infos glanés sur le Web et dans la presse spécialisée. Plus je lisais des tests et articles plus il m’apparaissait ce choix comme une évidence. 5,4 L/100 avec le 500x et environ 4.2L/100 pour la Jazz même en essence je voyais tout de suite l’intérêt financier. La ligne avant ne m’emballait pas par contre la silhouette complète était loin d’être déplaisante. Le volume du coffre plus petit était largement compensé par un système de rabattage des sièges et surtout les magic seats m’emballaient.
    Malheureusement aucun concessionnaire à moins de 40 Km sur une zone commerciale que nous connaissions. En ce début de septembre j’ai décidé de téléphoner au commercial de cette concession que je ne connaissais évidemment pas du tout. Le contact téléphonique fut très agréable et j’ai demandé si je pouvais essayer une nouvelle Jazz disponible. RDV fut pris sous 48 heures avec ce vendeur fort à l’écoute. Ce premier contact est important pour moi car je ne peux conclure qu’avec une personne en qui j’ai confiance dans un respect mutuel.
    Le jour J essai avec ma femme d’une Jazz rouge, quelques conseils sur l’usage de la boite automatique que je ne connaissais pas et ce fut l’adhésion : silencieuse, souple, réactive , un habitacle très clair et lumineux, des options très intéressantes.
    J’ai demandé un devis et une offre de reprise sur la 500x qu’il n’a même pas essayée. C’était rassurant et bon augure.
    L’après-midi même j’avais reçu mon devis par Email et ce fut alors une négociation dans le respect l’un de l’autre.Quelques jours après mon voisin m’a décidé à essayer cette nouvelle Yaris qui venait elle aussi d’être dévoilée. La vendeuse avait la plastique parfaite en jupe courte et talons; elle devait faire chavirer plus d’un indécis mais me faisait plus l’effet d’un repoussoir.
    La Yaris n’avait pas l’habitabilité de la Jazz et ces plastiques noirs omni présents étaient tristes…tristes. l’impression d’être engoncé et la position de conduite m’ont tout de suite déçus…..
    Mon choix était scellé malgré une proposition financière plus avantageuse pour la Yaris.
  • spifoo: J’avais besoin d’un véhicule pour faire le trajet domicile/travail (40 A/R) et pouvant être utilisé aussi par mes enfants lors de leurs vacances. C’est ce dernier point qui a fait basculer vers l’hybride plutôt que l’électrique.

  • route66: Je n’ai pas trouvé d’alternative en matière d’accessibilité et aussi par défaut car je n’ai pas trouvé de voiture « plaisir » pour le même budget
  • Nicolas: Avant la Megane, j’avais beaucoup aimé la Jazz 3 dynamic avec le moteur 1.5 mais le plus petit coffre m’avait dissuadé. J’ai voulu changer à la base pour une Civic 1.5T Sport Plus, puis j’ai essayé la jazz en premier et cela a été le coup de foudre. J’ai adoré l’atmosphère de la voiture. Une sensation de zen absolu à l’intérieur. Une conduite en ville très souvent à l’électrique fait vraiment la différence. L’ingéniosité et l’habitabilité de l’auto m’a convaincu malgré le fait d’avoir perdu 150L de coffre, j’en n’avais plus vraiment besoin car j’en avais fini avec la poussette et tout ce que tu tribales avec 2 enfants en très bas âge. La taille de l’auto convient plus à madame et mes 2 filles de 4 et 5 ans ont plus de place à l’arrière que dans mes précédentes voitures. Son physique n’est dans un premier temps pas à son avantage mais j’ai appris à la bonifier (ajout d’un becquet en accessoire Honda) et j’aimerais bien y mettre un kit mugen ou modulo pour la rendre plus agressive et plus dans l’air du temps. Au final, quand on croise des Jazz de précédentes génération, ma copine me dit « ah c’est la même que nous », là je me dit que Honda a bien bossé en réussi ant à faire une voiture différente mais en gardant des similitudes assez fortes au final (la ligne globale ressenble à la jazz 2 & 3, la face avant à la Jazz 1).
  • Bonagva: J’avais plusieurs options: remplacer mon véhicule unique, ma Mazda6 dont la fiabilité a fait cruellement défaut, par un véhicule du même type ou prendre une citadine qui ferait l’essentiel de nos mouvements locaux et garder la Mazda6 pour les longs trajets. C’est cette deuxième option que j’ai finalement choisi et, comme pour le point précédent, mon dévolu s’est porté sur la Jazz sans même trop la connaitre, ni sa motorisation inédite.
    Je l’ai prise en LOA car mon idée était toujours de passer à l’électrique assez rapidement mais comme l’autonomie/prix est toujours insatisfaisant et que je pense qu’il va le rester encore quelques années, je vais finir par acheter la Jazz à la fin du contrat car elle me met dans une situation d’attente très confortable, de quoi voir venir des VE plus aboutis (changement de techno de batterie).
  • garfield: Je n’étais pas très optimiste sur la capacité de la Peugeot 2008 à bien vieillir sur le long terme, et j’ai déjà eu 2 Honda Jazz.
    La Jazz I en 1.2 iDSi puis la Jazz II en 1.2 VTEC.
    La Jazz IV m’a plu tout de suite et je suis allé la voir chez Honda dès qu’elle est arrivée chez nous.
    J’ai été très déçu par la petite taille du coffre, conforme aux standards du segment, mais décevante pour une Jazz.
    Donc la 2008 est restée dans la famille 1 an de plus.
    Jusqu’à ce que je fasse le calcul des frais à venir dans les 2 prochaines années : encore 2 révisions et 2 contrôles techniques, probablement un train de pneus, un jeu d’amortisseurs (ils sont connus pour flancher à partir de 50000 km sur la 2008), le coût éxorbitant du remplacement de la courroie, à amortir sur 6 ans et non plus 10 comme initialement prévu par PSA…
    J’avais donc une bonne fenêtre de tir pour en changer, je suis retourné chez Honda pour faire affaire.

• Quels gains as tu pu constater par rapport à ton véhicule précédent?
  • Gilles: D’hybride à hybride ça n’a pas changé grand-chose, je dirai un système multimédia navigation plus au gout du jour (Android Auto), des aides à la conduire supplémentaires, et une consommation encore plus basse.
  • Italiano: Quel silence et quelle douceur ! Sobriété exemplaire et puis la boite automatique est un régal en ville. Enfin le rayon de braquage de la Jazz est très bon par rapport au 500x.
  • spifoo: Consommation en très nette baisse (6.5l à 7l avant contre 4,2l avec la Jazz). A noter que le gain est fortement lié au trajet effectué quotidiennement (urbain sur qq dizaines de km).
  • route66: 2l/100 de moins en moyenne
  • Nicolas: Le confort de rouler en hybride et le plus souvent en électrique. Cela permet d’être zen, de procurer moins de fatigue. Sur le plan de la consommation, en ville je consomme moitié moins qu’auparavant. Sur route à 80/90 je gagne 1L et sur autoroute c’est la même conso.
    Je gagne en praticité car ce n’est pas le même gabarit. C’est surtout sur le confort de conduite que la différence est notable. Il est loin du temps des Yaris hybride où le moteur moulinait dès qu’on appuyait un temps soit peu sur l’accélérateur. Là c’est super smooth…

  • Bonagva: Réduction de consommation de moitié globalement (urbain->autoroute) et des deux-tiers en urbain (la Jazz consomme un tiers de ce que consomme la Mazda6 en urbain).
    Réduction de moitié des frais d’entretien.
    Augmentation de 50% de plaisir de conduite, ma femme et surtout ma fille, ne veulent entendre parler d’aucun autre véhicule …
  • garfield: Il y a beaucoup plus de place à l’arrière pour mon fils ainé qui grandit…
    Je retrouve avec plaisir les capacités de chargement insoupçonnées de la Jazz : finalement la petitesse un coffre n’est pas tellement un problème, quand on sait comment tirer profit des astuces de la Jazz.
    La motorisation hybride, reposant très largement sur le moteur électrique, permet une conduite beaucoup plus apaisée en ville et dans la circulation.
    Les aides à la conduite, pas parfaites, apportent quand même une aide appréciable sur longs trajets et/ou dans les bouchons. C’est moins de fatigue nerveuse pour le conducteur, qui reste plus concentré.
    La consommation est nettement inférieure à celle de la 2008, ce n’était pas un critère principal au moment de l’achat, mais aevc l’essence à 2 euros le litre finalement j’en suis bien content!
• Y a-t-il eu de ta part un apprentissage particulier pour passer à la conduite hybride ?
  • Gilles: Non, vraiment pas.
  • Italiano: Oui un peu et c’était d’ailleurs un peu mes craintes.
    Je ne connaissais rien de l’hybride ni de la boite auto…..mais on s’y fait très vite et on se demande encore pourquoi on n’a pas sauté le pas plus vite ! Et puis la position B et le régulateur adaptatif sont un plus non négligeable.Quelques réglages aussi un peu différents et propres aux japonaises ( commodo d’essuies glaces par exemple).
    Enfin il a fallu s’habituer à l’emballement du moteur quand on appuie fortement sur l’accélérateur. En fait c’est assez bien conçu et cela vous incite à lever le pied deux fois plutôt qu’une.😁
  • spifoo: Non j’avais une conduite apaisée que la Jazz a conforté.
  • route66: Non , car depuis le début ( ça remonte) et j’ai donc toujours eu une écoconduite, donc pas de souci
  • Nicolas: J’étais déjà adepte de l’écoconduite et de l’anticipation donc l’acclimatation a été assez rapide. J’ai perfectionné ma conduite en cherchant à la rendre encore plus sobre en terme de consommation en jouant avec les reliefs, à être encore plus doux avec la pédale de droite
  • Bonagva: Aucun.
    Ma femme roule comme précédemment avec tous les avantages de la Jazz (douceur, maniabilité, économie) sans aucune velléité d’éco-conduite.
    Ma fille a appris à conduire avec la Jazz et roule aussi éco que moi, un plaisir à regarder.
    De mon côté, j’ai quand même voulu comprendre son fonctionnement mais c’est plus par curiosité …
  • garfield: Non pas vraiment car d’une part je connaissais déjà la conduite d’une automatique, et d’autre part j’ai suivi une formation à l’éco conduite.Il ne me restait plus qu’à mettre en application!
    Mon épouse était très réticente à l’idée de conduire une automatique (c’est tout comme) mais finalement elle l’a adoptée très rapidement!

• Quel est le coût d’usage ?
  • Gilles: Je n’ai pas vraiment calculé mais ça ne me semble pas très éloigné de ma Prius. Les révisions sont plus chères.
  • Italiano: Ayant réduit mon kilométrage annuel un diesel était inutile et coûteux à l’entretien. Sans parler de la régénération du FAP qui devenait pénible.
    J’estime à 30% d’économies globales réalisées en ayant opter pour cette Jazz hybride.
  • spifoo: Pour l’instant la révision annuelle (autour des 250€) je pense et les pleins d’essence
  • Nicolas: 200 euros de révision et pour 11000km sur une année, elle m’a coûté en carburant 965 euros (moyenne à 5L/100km). De mémoire, elle me coûte moins de 40 euros par mois en assurance (tout risque). J’ai émis 118g/100km de CO2.
  • Bonagva: Le coût en Suisse est forcément plus élevé qu’en France (main d’oeuvre à 170€ de l’heure) mais c’est très raisonnable par rapport à ce que je payais sur la Mazda6.
    A noter que je fais le service de la Mazda6 en Italie chez un CC de la marque et je me trouve bien mieux que chez le CC en Suisse (MO divisée par 3, pièces moins chères et qualité du travail sans commune mesure).
  • garfield: Très faible! Le certificat d’immatriculation est gratuit, la consommation si elle se maintient dans les 4l/100km aidera à faire passer la hausse du prix de l’essence, et bien sûr la Jazz IV ne repasse à l’atelier qu’une fois par an pour sa révision (270€ de mémoire).
    J’ai fait la dépense d’un train de pneus tous temps à la norme 3PMSF pour l’hiver : ça, c’est pas donné (environ 600€) car 1 seul manufacturier (Falken) a dans son catalogue la taille de pneus qui convient à la Jazz Crosstar!

• Qu’est-ce que tu apprécies et à l’inverse que n’apprécies-tu pas sur ce véhicule ?
  • Gilles: + Le design et confort intérieur
    + agrément de conduite
    – le style extérieur anonyme et pas folichon
    – le système qui simule des changements de vitesse que je trouve un peu stupide.
  • Italiano: Douceur, silence, économie, côté pratique la voiture quasi polyvalente , la tablette centrale qui finalement fonctionne très bien notamment avec Android Auto. Enfin une silhouette passe partout qui n’a rien d’ostentatoire.Mes regrets ? Une position de conduite + haute ( mais la Crosstar était trop chère ), un éclairage de nuit plus performant ,un siège passager non réglable en hauteur ( Madame le reproche régulièrement), une climatisation bi zone, un toit panoramique serait un plus enfin le goût de l’entretien Honda qui n’est pas donné…
  • spifoo: positif : La douceur de fonctionnement avec nervosité à l’accélération, le volume intérieur, la promesse tenue de faible consommation ;)
    négatif : Volume sonore lors de forte accélération, esthétique extérieur ;)
  • route66: la conso pour le +
    pour les – équipement inférieur à celui du modèle essayé, ..) moins pratique que la 2 ( dossier sièges arrières sans réglage, coffre moins pratique
  • Nicolas: Ce que j’apprécie est détaillé plus haut.
    Le confort des assises auraient mérité d’être améliorées. Sur longues distances, le bas du dos/le fessier est un peu ankylosé. Un petit mouvent du bassin, et ça va mieux. Pour le moment je n’ai pas vu d’autres défauts.
  • Bonagva: Au chapitre défauts, des bricoles: lumière pour les miroirs de courtoisie, le léger décrochement dans le coffre, le siège passager non réglable en hauteur, l’absence d’indication conso/régénération/freinage thermique.
    Au niveau des qualités: consommation, habitabilité, modularité, confort, douceur extrême de la mécanique, mécanique peu stressée, bruit, qualités dynamiques (accélération de 0-50km/h, tenue de route, freinage), sécurité (multiples airbags, pack sécurité avec les anti-collision, etc…). Et j’en oublie beaucoup …
  • garfield: J’apprécie: la clarté de l’habitacle, la sobriété et l’originalité de la planche de bord, la hi-fi premium embarquée sur la JAZZ Crosstar.
    L’habitabilité, à toutes les places.
    Sa maniabilité, la facilité à la garer partout en ville.
    Sa douceur de conduite, le couple du moteur électrique, en particulier pour les manouvres de stationnement!
    Les aides à la conduite, pas au top mais quand même utiles.
    L’équipement, très riche. J’apprécie moins :
    Le petit réservoir de 40 litres, la 2008 embarquait 50 litres d’essence!

• Comment perçois tu l’avenir de tes déplacements ?
  • Gilles: Probablement moins de kilomètres (retraite en vue dans environ un an)
  • Italiano: Je garderai si tout va bien ma Jazz au moins 4 ans. Ma fille me l’a déjà réservée comme seconde voiture avec son électrique.
    Ma prochaine voiture sera sans doute électrique .Si je devais changer actuellement la Fiat e500 aurait ma préférence….à moins que d’ici là Honda propose une alternative plus crédible que la Honda e.
  • spifoo: Clairement en électrique !
  • Nicolas: J’utilise essentiellement notre voiture en vacances ou week-end. Sachant que je bosse le samedi dimanche, je l’utilise parfois la semaine mais pour des courtes distances. Pour le moment, je n’ai pas prévu de changer mes habitudes. Les voitures électriques sont encore trop juste en autonomie donc je ne me vois pas passer le cap. Je m’intéresse à la technologie plug-in mais au final on arrive à des niveaux de consommation proche d’une hybride classique donc le surcoût n’en vaut pas la peine.
  • Bonagva: Je vais certainement rester sur deux véhicules, un urbain qui sert à l’essentiel des déplacements, typiquement une Jazz, qui pourra être complètement électrique d’ici quelques années et un second véhicule à plus forte capacité de charge et rayon d’action, typiquement un break et ce serait bien que Honda nous sorte une Civic ou Accord break avec le e:HeV (oui, j’ai gardé une cergain naïveté). Ce dernier véhicule devra avoir une autonomie importante (~800km réels), du coup, probablement pas de l’électrique avant 5-10 ans.
  • garfield: J’habite dans le périmètre d’une ZFE dont la mise en application tarde à venir.
    Je me sens à l’abri des restrictions pour quelques années encore avec la Jazz e:HEV, mais de toutes façons en semaine nous ne l’utilisons pas : nous privilégions depuis toujours, la marche et les transports en commun pour nos déplacements du quotidien!
    Notre Jazz est donc plutôt associée à une notion de plaisir : les sorties du week-end, les départs en vacances.
    Je suis de la vieille école, encore attaché à l’idée rétrograde de la possession d’une automobile.
    J’ai du mal à imaginer l’avenir de mes déplacements sans « ma » voiture individuelle, les transports en commun ne couvrant déjà pas, au quotidien, mes besoins en mobilité!
    Clairement, le bus ne me permet de faire que la moitié de mon trajet maison-boulot, la plupart du temps je vais plus vite à pieds!
    Je songe à reprendre un 2 roues (j’ai le permis moto), je n’exclus pas que ma prochaine voiture soit électrique pour passer inaperçu.

hybrid e:HO !? tient à remercier les participants à cette discussion virtuelle pour la qualité de leurs réponses.

Certains d’entre eux reviendront pour nous en dire davantage, sur la Planète Honda…et sur ce satellite indépendant et non affilié officiellement à la marque automobile Honda, résolument décalé qu’est le blog hybrid e:HO!?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
Instagram
%d blogueurs aiment cette page :